L’alpha-carotène diminue la mortalité

L’alpha-carotène diminue la mortalité

29.03.2011
  • 1301413683241066_IMG_57660_HR.jpg

Bon caractère, joli teint, les carottes recèlent mille vertus pour la santé, dont la dernière en date n’est pas la moindre. Selon une étude américaine menée sur plus de dix ans, des taux sériques d’alpha-carotène élevés diminuent la mortalité toutes causes. Mais ce n’est pas tout, l’équipe du Dr Liu, de l’université de Californie à Los Angeles, a également observé que le caroténoïde diminue la mortalité spécifique par cancers et de cause cardio-vasculaire. Voilà de quoi relancer la promotion des fruits et légumes, et en particulier des carottes puisque près de 75 % des apports proviennent de ces savoureuses racines colorées. L’alpha carotène est un antioxydant 10 fois plus puissant in vitro que le bêta-carotène, un caroténoïde bien plus étudié ces dernières années.

Les chercheurs californiens ont construit leur travail sur l’analyse d’une étude nutritionnelle américaine sur plus de 20 ans, la Third National Health and Nutrition Examination Survey Follow up (NHANES III). Ce sont ainsi les données de 15 318 sujets âgés de plus de 20 ans, qui ont été prises en compte. La durée médiane de suivi est de 13,9 ans.

Par rapport aux sujets ayant une concentration sérique basse d’alpha-carotène, comprise entre 0 et 1 microg/dl, ceux ayant une concentration plus forte ont une mortalité toutes causes diminuée. Plus la concentration est élevée, plus la mortalité baisse. Ainsi, le risque relatif diminue à 0,77 pour une concentration entre 2 et 3 microg/dl, à 0,73 entre 4 et 5 microg/dl, à 0,66 entre 6 et microg/dl et à 0,61 pour une concentration ≥ 9 microg/d. Dans l’analyse en sous-groupes, l’effet protecteur est retrouvé quelles que soient les caractéristiques démographiques, le mode de vie et les comorbidités associées. La mortalité de cause cardio-vasculaire est significativement diminuée, ainsi que celles par cancer, par diabète et de cause respiratoire.

Dans l’étude du Dr Liu, les taux plasmatiques d’alpha-carotène sont hautement corrélés à la consommation totale de fruits et légumes, en particulier de carottes et de légumes rouges. Les auteurs font remarquer un phénomène curieux concernant la mortalité spécifique. Contrairement aux maladies cardio-vasculaires pour lesquelles la protection maximale est assurée pour des taux très élevés, il est apparu pour la mortalité par cancer que des taux très élevés sont moins efficaces que des taux plus faibles. Sont jugés protecteurs les légumes jaune-orange (carotte, patate douce, citrouille, potiron) et verts (brocoli, épinards, petits pois, navet, chou, laitue).

« Arch Intern Med ». 2011;171(6):507-515. doi:10.1001/archinternmed.2010.440.

 Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... Commenter

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 46

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter