Liberté d’installation : le coup de boutoir du « bouclier rural »

Liberté d’installation : le coup de boutoir du « bouclier rural »

28.03.2011
L’Assemblée nationale doit adopter ou rejeter mardi une proposition de loi d’aménagement du territoire qui met à mal la liberté d’installation des médecins libéraux.
  • 1301409581240521_IMG_57640_HR.jpg

Déposée le 9 février à l’Assemblée nationale (par les groupes socialiste, radical, citoyen et divers gauche et apparentés), défendue en séance jeudi dernier par le député socialiste Christian Paul, une proposition de loi (PPL) d’aménagement du territoire visant à instaurer un « bouclier rural » va faire l’objet mardi d’un vote solennel.

Très large, ce texte, expliquent ses promoteurs, vise à « faire rentrer [les territoires ruraux] sur les écrans des radars de l’action publique ». Il concerne l’école, la couverture numérique, l’emploi et, dans son article 2,... l’accès aux soins. Sur ce point, il « pose l’obligation pour l’État de revoir l’architecture du système de soins afin de garantir la proximité des infrastructures hospitalières comme des cabinets médicaux privés ». L’exposé des motifs précise noir sur blanc qu’« il convient désormais de revoir sans tabou le dogme de la liberté d’installation des praticiens médicaux ».

Le principe de délais maximum d’accès aux soins refait son apparition : 20 minutes de trajet automobile au plus pour accéder à un service de médecine générale, 30 minutes pour un service d’urgence, 45 minutes pour une maternité.

C’est l’agence régionale de santé (ARS) qui « veille à ce que la répartition territoriale de l’offre de soins permette de satisfaire les besoins de santé de la population » – à ce titre, précise le projet de PPL, l’ARS « autorise les installations dans les zones surdenses dans les limites d’un plafond fixé par décret ». Les dites zones sont définies dans le cadre des schémas régionaux de l’organisation des soins (SROS). Les professions ou structures dont l’installation devient soumise à autorisation sont les professionnels de santé libéraux, les maisons de santé et les centres de santé.

 K. P.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
31.03.2011 à 11h15

« 10 000 médecins vivent de remplacement sans s'installer : les médecins installés ne veulent-ils plus être remplacés ? Ils ne veulent plus partir en vacances ? Je n'ai jamais entendu un médecin inst Lire la suite

Répondre
 
30.03.2011 à 20h06

« On fait décidément n'importe quoi ! Il y a déjà une certaine difficulté à orienter les omnipraticiens vers l'exercice en cabinet privé pour toutes sortes de raisons dont la surcharge de travail, la Lire la suite

Répondre
 
28.03.2011 à 21h17

« 10 000 médecins vivent de remplacements sans s'installer. S'installeraient-ils plus facilement si les rétrocessions de leurs remplacements étaient plafonnées à 50 % comme c'était l'usage il y a tre Lire la suite

Répondre
 
28.03.2011 à 19h55

« Tout est possible mais tout n’est pas permis ! Disparition de la médecine libérale… Pourquoi pas. Mais quid de nos investissements et de nos personnels ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’ANSES fixe de nouveaux repères pour la consommation alimentaire des adultes

ANSES

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation et du travail (ANSES) publie ce mardi un avis et un rapport qui actualisent les... 1

Les ordonnances du SML pour « soigner » les maux de Valls et Hamon

Après un « examen complet » des programmes des deux candidats arrivés en tête du premier tour de la primaire à gauche, les médecins du SML... 1

AZF, 13 novembre, Nice : les pistes pour améliorer l'accompagnement psychologique des victimes

psy

Alors que le troisième procès AZF s'ouvre ce 24 janvier, le Pr Jean-Philippe Raynaud, chef du service Psychiatrie de l'enfant et de... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter