Rougeole : appel à la mobilisation générale

Rougeole : appel à la mobilisation générale

23.03.2011
« Il faut sortir des clichés et rappeler aux Français que la rougeole est une infection grave qui peut être lourde de conséquences et même mortelle. » Nora Berra, secrétaire d’État chargée de la Santé, juge la situation épidémiologique de la rougeole en France suffisamment inquiétante pour lancer un cri d’alarme.
  • 1300893169239448_IMG_57212_HR.jpg

L’ÉPIDÉMIE qui sévit depuis 2008 et qui s’est intensifiée en 2010 (5 000 cas, contre 1 500 en 2009) ne faiblit pas, avec déjà 3 400 cas notifiés pour les deux premiers mois de 2011. L’Institut de veille sanitaire (InVS) qualifie cette troisième vague de l’épidémie, qui a débuté en octobre 2010, de vague de « très grande ampleur », faisant craindre une augmentation des formes graves nécessitant des hospitalisations, comme cela a déjà été le cas l’an dernier. La rougeole a en effet été responsable en 2010 de 8 encéphalites infectieuses ou post-infectieuses, dont 1 a conduit au décès, et de 273 complications pulmonaires, avec également 1 décès ; 1 500 patients ont dû être hospitalisés.

Très contagieuse (un malade peut contaminer de 15 à 20 personnes non vaccinées), la maladie « est considérée à tort comme une maladie infantile », a rappelé la ministre. Les deux décès enregistrés en 2010 ont concerné des adultes. La maladie touche désormais aussi bien les enfants que les adolescents et les adultes, avec des formes plus sévères chez les enfants de moins de 1 an et chez les adultes de plus de 20 ans (23 % des cas en 2010).

1,3 million de sujets non immunisés.

L’épidémie actuelle est essentiellement la conséquence d’un niveau insuffisant et hétérogène de la couverture vaccinale. Même si elle a progressé, la couverture vaccinale à 2 ans est insuffisante (90 %, au lieu des 95 % fixés par l’OMS). Des données préliminaires d’une enquête séro-épidémiologique menée par l’InVS entre septembre 2009 et juin 2010 montrent que plus de 1,3 million de sujets de 6 à 29 ans résidant en France métropolitaine ne sont pas immunisés. Compte tenu des objectifs d’élimination de la maladie, leur nombre « devrait être inférieur à 600 000 », relève l’InVS.

« Le pourcentage de la population française vaccinée contre la rougeole n’est pas suffisant pour protéger l’ensemble de la population », a souligné Nora Berra, avant de poursuivre : « J’appelle donc les jeunes de 20 à 30 ans et les parents d’enfants jusqu’à 18 ans à faire, sans délais, un effort collectif et individuel de vaccination. » C’est seulement « grâce à cette prise de conscience et à cet effort que les épidémies et les cas de rougeole pourront disparaître », a-t-elle ajouté.

Tous les relais d’information vont être mobilisés pour informer les professionnels de santé et le grand public. « Il est de la responsabilité de chacun de se protéger et de protéger ses enfants », a martelé la secrétaire d’État. L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et les Agences régionales de santé (ARS) vont bien sûr être sollicités. Le concours des Ordres et des sociétés savantes est souhaité pour sensibiliser les professionnels de santé. L’appel s’adresse aussi à l’Assurance-maladie, aux mutuelles et aux assurances pour des actions auprès des assurés sociaux et des professionnels.

Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
02.05.2011 à 22h12

« Ce qui prouve que c'était une erreur de vacciner systématiquement contre la rougeole. Lorsque c'était essentiellement une maladie infantile, les formes vraiment graves étaient très rares, tous les a Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 5

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... 1

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 6

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter