Enquête de représentativité : cinq syndicats qualifiés

Enquête de représentativité : cinq syndicats qualifiés

02.03.2011

Le ministère de la Santé vient d’arrêter officiellement, ce mercredi soir, les résultats longtemps attendus de l’enquête de représentativité syndicale en médecine libérale. La liste des heureux élus ne recèle aucune surprise. Elle s’appuie directement sur les scores obtenus en octobre 2010 par les syndicats lors des dernières élections professionnelles aux URPS – l’audience étant désormais un critère déterminant de la représentativité syndicale à côté de l’indépendance, des effectifs ou encore de l’ancienneté.

Cinq syndicats sont donc déclarés représentatifs, soit chez les généralistes uniquement (MG-France), soit chez les spécialistes uniquement (Le BLOC), soit dans les deux collèges (CSMF, SML et FMF).

Forts de leurs scores solides et de leur implantation sur tout le territoire, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) et le Syndicat des médecins libéraux (SML) sont logiquement qualifiés dans les collèges généralistes et spécialistes, comme précédemment. Malgré des résultats électoraux en repli, la Fédération des médecins de France (FMF), qui était jusque-là représentative des seuls spécialistes, obtient elle aussi le précieux sésame dans les deux collèges (en 2002 la représentativité généraliste avait été refusée à la FMF malgré le renfort des coordinations, c’est donc une revanche pour le syndicat du Dr Régi).

Côté syndicats monocatégoriels, MG-France reste évidemment représentatif des seuls médecins généralistes tandis que le syndicat LE BLOC, constitué quelques mois avant le scrutin des URPS, pourra officiellement porter la voix des spécialistes (le syndicat a recueilli 58 % des suffrages dans le collège électoral des plateaux techniques lourds, ce qui suffit à lui assurer sa qualification chez les spécialistes).

En revanche le syndicat Union Généraliste et le petit syndicat des radiologues hospitaliers échouent dans leur quête de représentativité. Précédemment représentatif des spécialistes, le syndicat Alliance qui avait quasiment disparu lors des élections professionnelles et n’avait pas déposé de dossier de représentativité ne fait plus partie de l’échiquier.

Seuls les syndicats déclarés représentatifs par le gouvernement seront habilités à participer aux négociations conventionnelles et à signer une éventuelle convention.

 CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter