Le décès après un repas chez Quick lié à des staphylocoques dorés

Le décès après un repas chez Quick lié à des staphylocoques dorés

21.02.2011
  • 1298307964229672_IMG_54695_HR.jpg

Une information contre X pour homicide involontaire a été ouverte après le décès d’un adolescent qui avait dîné dans un restaurant Quick d’Avignon le 21 janvier. Le procureur de la République a indiqué lors d’une conférence de presse, vendredi, que, selon les rapports médico-légaux, le garçon de 14 ans est mort d’une toxi-infection alimentaire liée à ce repas.

Toutes les autres hypothèses ont été exclues : repas pris à la maison, élevage d’animaux par la famille, déjeuner à la cantine scolaire. Et les analyses mettent en évidence la présence de staphylocoques dorés dans le liquide gastrique de la victime et sur cinq employés sur les 8 ayant travaillé le 21 janvier dans l’établissement, ainsi que sur le sol carrelé du stand d’emballage des denrées alimentaires.

La préfecture du Vaucluse avait fermé le restaurant le 22 janvier. Il a rouvert ses portes samedi. Le groupe Quick, qui a évoqué un possible « dysfonctionnement local », l’a repris en exploitation directe après accord avec le franchisé à qui il a racheté les murs et le fonds de commerce. Les clients ne se sont pas précipités. Une baisse de la fréquentation de 40 % environ a été enregistrée, selon l’avocat de l’enseigne. Au niveau national, « des remontées (font) état d’une baisse à laquelle on pouvait s’attendre ». Une campagne de communication va être lancée dans les prochaines semaines.

Selon l’Institut Pasteur S. aureus, le staphylocoque doré, est retrouvé, en dehors de toute pathologie, chez environ 30 % des sujets sains. Il est au deuxième rang des bactéries responsables d’intoxications alimentaires en France, après les salmonelles, mais, hors choc septique, le malade guérit généralement en un ou deux jours sans séquelles.

En 2008, S. aureus a été à l’origine de 39 foyers de toxi-infections alimentaires collectives (533 cas) et suspecté pour 175 autres foyers (1 541 cas). Dans le premier cas, il y a eu 49 hospitalisations et aucun décès, dans le deuxième 140 hospitalisations et 2 décés.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
22.02.2011 à 13h09

« Il ne m'a pas été possible, que ce soit dans les médias ou dans votre article, de savoir quel type de S. aureus, présent chez ce jeune patient, les employés ont trouvé au sol. En effet, la lysotypie Lire la suite

Répondre
 
21.02.2011 à 21h40

« Ne pourrait-on pas préciser s'il s'agissait de viande de bœuf hachée ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter