Feu vert pour le sexe pendant la grossesse

Feu vert pour le sexe pendant la grossesse

04.02.2011
Une équipe canadienne publie une mise au point rassurante sur l’activité sexuelle en cours de grossesse. L’abstinence est recommandée en cas de placenta praevia et de menace d’accouchement prématuré (MAP).
  • 1296835578224947_IMG_53597_HR.jpg

LA QUESTION revient souvent chez les femmes enceintes : avoir des relations sexuelles est-il nuisible à la grossesse ? Des obstétriciens de Toronto publient une mise au point rassurante pour aider les médecins à conseiller leurs patientes. Si les complications potentielles incluent la menace d’accouchement prématuré (MAP), une infection pelvienne, une hémorragie sur placenta praevia et l’embolie gazeuse, il n’y a aucune raison valable pour contre-indiquer les relations sexuelles chez la grande majorité des femmes. Le Dr Claire Jones et ses collègues ont repéré néanmoins des situations à risque où le bon sens est d’éviter les relations sexuelles, ce que confirment le peu de données disponibles dans la littérature. À savoir le placenta praevia et les MAP, dont les facteurs de risque spécifiques sont un antécédent de MAP, les grossesses multiples et la béance cervicale.

Chez les femmes à faible risque et en l’absence d’infection génitale basse, l’activité sexuelle n’est pas associée à un risque plus élevé d’accouchement prématuré. Même à terme, il ne semble pas si évident que les relations sexuelles favorisent l’entrée en travail suite à une décharge d’ocytocine et de prostaglandines. Quoi qu’il en soit, il ne semble exister aucune conséquence délétère quel que soit le terme en cas de grossesse à faible risque.

Il est bien établi qu’un toucher vaginal peut entraîner une hémorragie cataclysmique en cas de placenta praevia. Comme il n’est pas totalement exclu que le contact du pénis sur le canal cervical déclenche un décollement hémorragique, il semble plus raisonnable de déconseiller les rapports sexuels dans cette situation obstétricale. Quant à l’embolie gazeuse, si la complication est très rare, elle peut menacer le pronostic vital. Elle a été observée autour de l’accouchement, en cas de rapports génitaux et oro-génitaux. Il semble que des conditions très particulières doivent être réunies : contact direct entre l’air et le vaisseau et gradient de pression favorable.

En période post-partum, le risque de lâchage de suture en cas de déchirures périnéales sévères existe dans les deux premières semaines. Les femmes sont alors en général bien trop gênées pour reprendre une activité sexuelle si tôt. La complication la plus fréquente semble davantage en rapport avec des douleurs pendant les rapports. L’allaitement entraîne une sécheresse vaginale par hypo-estrogénie. Après la naissance, il semble raisonnable de conseiller aux femmes de reprendre leur activité sexuelle quand elles se sentent prêtes. Des lubrifiants ou des estrogènes par voie locale peuvent améliorer leur confort.

« CMAJ » 2011.DOI:10.1503/cmaj.091580

Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

BCG, méningocoque, HPV... les recommandations du calendrier vaccinal 2017

calendrier

Le calendrier des vaccinations 2017 vient d'être rendu public ce jour par le ministère chargé de la Santé après avis du Haut Conseil de la... 1

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... 11

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

ROSP

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter