Un consortium international se lance dans la cartographie des gènes de l’Alzheimer

Un consortium international se lance dans la cartographie des gènes de l’Alzheimer

01.02.2011
Une étude collaborative internationale sur la génétique de la maladie d’Alzheimer est lancée. Un consortium mondial vise à en découvrir et cartographier les gènes de susceptibilité.
  • 1296577057223678_IMG_53241_HR.jpg

QUATRE GROUPES de chercheurs annoncent le lancement de l’International Genomics of Alzheimer’s Project (IGAP, Projet International de génomique de l’Alzheimer), une recherche menée essentiellement dans des universités européennes et nord-américaines.

Pour comprendre les déterminants de la susceptibilité génétique de la maladie, ce qui est l’objectif principal de l’IGAP, les chercheurs vont s’intéresser aux données génétiques combinées d’un minimum de 20 000 malades et d’autant de sujets âgés en bonne santé. Au fil de l’étude, 10 000 malades et autant de sujets en bonne santé s’ajouteront.

Les quatre groupes sont :

– l’European Alzheimer’s Disease Initiative (EADI, initiative européenne pour la maladie d’Alzheimer) en France, dirigée par Philippe Amouyel (INSERM-Institut Pasteur de Lille) ;

– l’Alzheimer’s Disease Genetics Consortium (dirigé par Gerard Schellenberg, Université de Pennsylvanie).

– le Genetic and Environmental Risk in Alzheimer’s Disease (dirigée par Julie Williams, Université de Cardiff) ;

– le Cohorts for Heart and Aging Research in Genomics Epidemiology (Sudha Sashadri, Université de Boston).

Chaque consortium travaille actuellement avec des milliers de participants, à la fois des personnes souffrant de maladie d’Alzheimer et d’autres non atteintes. La création de l’IGAP va rassembler des données génétiques de plus de 40 000 personnes, une base de données partagée par l’ensemble des chercheurs.

La constitution de l’IGAP est soutenue par l’Alzheimer’s Association (www.alzh.org) et la Fondation plan Alzheimer (www.fondation-alzheimer.org).

Selon le World Alzheimer Report 2010, environ 35,6 millions de personnes dans le monde sont atteintes par cette maladie et le chiffre pourrait atteindre 65,7 millions en 2030.

Les résultats sont destinés à être présentés lors des congrès scientifiques et dans les publications à mesure de leur apparition. Les experts de l’IGAP prévoient de présenter leurs premiers résultats lors de la AAICD (International Conference on Alzheimer’s Disease) qui aura lieu à Paris du 16 au 21 juin 2011, à la Porte de Versailles.

Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Antibiorésistance : l'OMS publie la liste des bactéries pour lesquelles la recherche de nouveaux antibiotiques est prioritaire

OMS

Pour mieux lutter contre l'antibiorésistance, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publie ce lundi une liste des bactéries résistantes... Commenter

Plan maladies rares : les associations en appellent aux présidentiables Abonné

accroche evenement

À moins de 2 mois des présidentielles et à 3 mois et demi des législatives, les 210 associations et acteurs de la recherche, rassemblés dans... Commenter

Place des cliniques dans la présidentielle : la FHP délivre ses bons et mauvais points

fhp

Attentive à la tournure de la campagne électorale où la santé et la protection sociale tiennent une bonne place, la Fédération de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter