Les 77 médicaments (DCI) suivis de près par l’AFSSAPS

Les 77 médicaments (DCI) suivis de près par l’AFSSAPS

31.01.2011
  • 1296758032223285_IMG_53454_HR.jpg

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) vient de rendre publique une liste de 77 médicaments et de 12 familles de médicaments placés « sous surveillance renforcée ». L’Agence rappelle que tous les médicaments disponibles sur le marché en France font l’objet d’une surveillance et que ceux figurant sur cette liste feront l’objet d’un « suivi renforcé » ou d’une enquête de pharmacovigilance, qui permettra de prendre les mesures adaptées « si nécessaire ».

Les médicaments antidouleur contenant du DXP (dextropropoxyphène) comme le Di-Antalvic, Propofan et génériques feront l’objet d’un retrait d’autorisation de mise sur le marché (AMM) le 1er mars. L’AFSSAPS avait déjà annoncé en juin 2009 le retrait progressif de ces médicaments, avant le retrait définitif préconisé par l’Agence européenne du médicament.

Voici la liste des médicaments ou classes de médicaments faisant l’objet, à ce jour, d’un suivi renforcé ou d’une enquête de pharmacovigilance :

ACTOS® (pioglitazone)

ALLI® (orlistat)

ARCOXIA® (étoricoxib)

ARIXTRA® (fondaparinux sodique)

BLEU PATENTE V

BYETTA® (éxénatide)

CELANCE® (pergolide)

CERVARIX®

CHAMPIX® (varénicline)

CIMZIA® (certolizumab pegol)

COLOKIT (phosphate de sodium, comprimés)

CYMBALTA® (duloxétine)

Dextropropoxyphène (DI-ANTALVIC®, PROPOFAN® et génériques)

EFIENT® (prasugrel)

ELLAONE® (ulipristal)

EQUANIL®, méprobamate RICHARD

EXJADE (déférasirox)

Fentanyl cp ou spray nasal (EFFENTORA®, INSTANYL®, ABSTRAL®)

FERRISAT® (fer dextran)

FONZYLANE® & Génériques (buflomédil)

GALVUS® (vildagliptine)

EUCREAS® (vildagliptine + metformine)

GARDASIL® (vaccin anti-HPV)

GLIVEC® (Imatinib)

HEXAQUINE® et médicaments contenant de la quinine

INTRINSA® (testostérone)

ISENTRESS® (raltégravir)

Isotrétinoïne et génériques

JANUMET® (sitagliptine, metformine)

JANUVIA® (sitagliptine)

KETUM® et génériques (kétoprofène topique)

LANTUS® (insuline glargine)

LEVOTHYROX® et génériques (levothyroxine)

LIPIOCIS® (esters éthyliques d’acides gras iodés (iode 131) de l’huile d’oeillette)

LYRICA® (prégabaline)

MEPRONIZINE® (méprobamateacéprométazine)

MEOPA (oxygène, protoxyde d’azote) (ANTASOL®, ENTONOX® , KALINOX®, OXYNOX®)

METHADONE AP-HP sirop et gélules

Méthylphénidate (RITALINE®, CONCERTA®, QUASYM®)

Minocycline (MYNOCINE® et génériques)

MULTAQ® (dronédarone)

NEXEN® (nimésulide)

Nitrofurantoine (FURANDATINE®FURADO??NE® MICRODO??NE®)

NOCTRAN® (acépromazine, acéprométazine, clorazépate)

ONGLYZA® (saxagliptine)

ORENCIA® (abatacept)

PARLODEL® et génériques (bromocriptine)

PEDEA® (ibuprofène injectable)

Pholcodine et spécialités

PRADAXA® (dabigatran)

PRAXINOR® (théonédraline / caféine)

PREVENAR 13® (7 sérotypes)

PRIMALAN® (méquitazine)

PROCORALAN® (ivabradine)

PROTELOS® (ranélate de strontium)

PROTOPIC® (tacrolimus)

REVLIMID® (Lénalidomide)

RIVOTRIL® (clonazépam)

ROACTERMA® (tocilizumab)

ROHYPNOL® (flunitrazépam)

SORIATANE® (acitrétine)

STABLON® (tianeptine)

STELARA® (ustekinumab)

STILNOX® et génériques (zolpidem)

SUBUTEX® et génériques (buprenorphine)

THALIDOMIDE CELGENE®

TOCTINO® (alitrétinoïne)

Tramadol (spécialités en contenant)

TRIVASTAL® (piribédil)

TYSABRI® (natalizumab)

VALDOXAN® (agomélatine)

VASTAREL® (trimétazidine)

VFEND® (voriconazole)

VICTOZA (liraglutide)

XARELTO® (rivaroxaban)

XYREM® (oxybate de sodium)

ZYPADHERA® (olanzapine)

ZYBAN® (chlorhydrate de bupropion)

ZYVOXID® (linézolide)

Classes de médicaments

- AGONISTES DOPAMINERGIQUES (piribédil, pramipexole, ropinirole, apomorphine, cabergoline, pergolide, lisuride, bromocriptine, bensérazide, entacapone)

- ANTI DEPRESSEURS INHIBITEURS DE LA RECAPTURE DE LA SEROTONINE (fluoxétine, fluvoxamine, sertraline)

- ANTI-TNF (HUMIRA®, ENBREL®, REMICADE®…)

- BIPHOSPHONATES (FOSAMAX® : acide alendronique, FOSAVANCE® : acide alendronique, LYTOS® : clodronate de sodium, CLASTOBAN® : clodronate de sodium, CLODRONATE DE SODIUM G GAM®: clodronate de sodium, DIDRONEL®: etidronate sodique, BONVIVA®: acide ibandronique, BONDRONAT® : acide ibandronique, DESTARA® : acide ibandronique, AREDIA®: pamidronate de sodium, ACTONEL®: risédronate monosodique, SKELID®: tiludronate disodique, ZOMETA®: acide zolédronique, ACLASTA®: acide zolédronique) et génériques

- Collyres mydriatiques anticholinergiques chez des patients à risque (sujets âgés et enfants)

- Immunoglobulines IV

- SCLEROSANTS VEINEUX : AETOXISCLEROL® (Lauromacrogol 400), LAUROMACROGOL 400 KREUSSLER®, (Lauromacrogol 400)

- Solutés de Dialyse Péritonéale BAXTER (EXTRANEAL®/ DIANEAL®/NUTRINEAL®)

- VACCINS ANTI-GRIPPAUX (MUTAGRIP®, VAXIGRIP®, TETAGRIP®, INFLUVAC®, IMMUGRIP®, AGRIPPAL®, GRIPGUARD®, PREVIGRIP®, FLUARIX®)

- VACCINS ANTI-GRIPPE A (H1N1) (CELVAPAN®, PANDEMRIX®, FOCETRIA®, PANENZA®)

- VACCINS ANTI-HEPATITE B (GENHEVAC®, ENGERIX B®, HBVAXPRO®, TWINRIX®, INFANRIX HEXA®, FENDRIX®)

- VITAMINE D, A, C et E spécialités indiquées dans la supplémentation chez le nourrisson

Voir aussi la liste des médicaments faisant l’objet d’une surveillance particulière avec le type de surveillance ainsi que les actions en cours sur le site de l’AFSSAPS :www.afssaps.fr

JD et CC
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 23 Commentaires
 
15.02.2011 à 18h33

« En ce qui me concerne, je passe beaucoup de temps à expliquer à mes patients quel est le rapport bénéfice-risque des médicaments que je prescris. Je ne vois pas l'utilité de cette liste, véritable i Lire la suite

Répondre
 
09.02.2011 à 17h38

« J'ai appris avec les premiers profs qui nous ont parlé de thérapeutique : « Tout médicament qui peut guérir peut tuer ! ». Combien d'hépatites toxiques avec trop de paracétamol ?
Un médecin mission Lire la suite

Répondre
 
07.02.2011 à 19h20

« Pour le pédopsychiatre que je suis, c'était déjà pas facile – rarement – de prescrire du méthylphénidate à un enfant ! Mais là, ça devient mission impossible (il est sur la liste) ! Et que dire de t Lire la suite

Répondre
 
03.02.2011 à 18h40

« Il est grand temps de suspendre la vente des Peugeot, Citroën, Renault, Mercedes et tous les produits de la même famille qui provoquent près de 4 000 morts en France ! »

Répondre
 
JEAN MARIE L Médecin ou Interne 02.02.2011 à 20h26

« Comment tous les médecins libéraux et hospitaliers ont-ils pu utiliser Propofan et Diantalvic pendant environ 50 ans, sans s'apercevoir qu'ils employaient des " poisons ". Sont-ils à ce point distra Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 1

L'espérance de vie en recul en 2015 aux États-Unis, selon les CDC

Longévité

L'espérance de vie des Américains a reculé en 2015, une première depuis 1993 selon un rapport des autorités sanitaires américaines. Un... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter