Grippe : plus d’un million de personnes ont consulté leur généraliste

Grippe : plus d’un million de personnes ont consulté leur généraliste

19.01.2011
  • 1295453494219837_IMG_52328_HR.jpg

En quatre semaines, selon les estimations du réseau Sentinelles, un peu plus d’1 million de personnes ont consulté leur généraliste pour un syndrome grippal (fièvre à plus de 39° d’apparition brutale, myalgies et signes respiratoires). Avec 343 000 nouveaux cas la semaine dernière, soit 542 pour 100 000 habitants, très au-dessus du seuil épidémique (177), l’épidémie a atteint un plateau, estime le réseau.

Le GROG (Groupes régionaux d’observation de la grippe) parle pour sa part de pic en ce qui concerne la grippe A(H1N1), tout en soulignant qu’elle continue sa progression en Bourgogne, Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais et Lorraine. Le virus A(H1N1) reste en effet dominant, tandis que le virus B est toujours actif et progresse même dans le sud de la France et que A(H3N2) continue de circuler discrètement.

Selon le GROG, sur 1,3 million de personnes qui ont consulté un médecin pour infection respiratoire aiguë, la part de la grippe représente 597 000 cas. De son côté, Sentinelles évalue à 276 000 les consultations de généralistes attribuables à la grippe la semaine dernière et à 784 000 depuis le début de l’épidémie.

La surveillance hospitalière (réseau OSCOUR) montre une augmentation du nombre de cas graves admis en réanimation, 58 % au moins étant infectés par un virus A(H1N1)v et 41 % sans facteur de risque identifié. La létalité de ces cas graves est de 10 %. Au total, l’Institut de veille sanitaire a recensé 41 décès, mais précise que la surveillance des décès n’est pas exhaustive.

Deux autres épidémies marquent le pas : celle de bronchiolites du nourrisson ralentit (GROG), celle de gastro-entérites, qui a touché 800 000 personnes en trois semaines, est en recul (Sentinelles).

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 8

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

À 87 ans, une généraliste charentaise voit toujours dix patients par jour

mamy

Michel (62 ans) prendra sa retraite avant sa mère Micheline. « J'entends souvent la blague », s'amuse le Dr Micheline Foucry, médecin de... 20

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter