Troubles du sommeil - Penser aux pathologies associées

Troubles du sommeilPenser aux pathologies associées

16.12.2010
Des troubles du sommeil sont fréquemment rapportés par les patients, et s’ils font souvent partie intégrante du trouble psychiatrique, ils peuvent également révéler une autre pathologie, notamment un syndrome d’apnées du sommeil ou un syndrome des jambes sans repos. Au psychiatre de savoir évoquer ce diagnostic et d’adresser son patient à un centre spécialisé pour qu’il bénéficie d’une polysomnographie. Le point avec le Dr Sylvie Royant-Parola*.

DE NOMBREUX patients suivis par un psychiatre rapportent des troubles du sommeil. Certains se plaignent d’insomnie, d’autres d’une somnolence diurne, d’autres encore de la survenue de cauchemars ou de nuits agitées. Il importe alors de faire la part entre les symptômes qui s’intègrent dans le trouble psychiatrique, dépression, trouble psychotique ou trouble de la personnalité, et les symptômes découlant d’autres pathologies. Quelques...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter