L’alcoolisation septale dans les cardiomyopathies hypertrophiques - Une technique sous-utilisée

L’alcoolisation septale dans les cardiomyopathies hypertrophiquesUne technique sous-utilisée

09.12.2010
L’efficacité de l’alcoolisation septale dans le traitement des cardiomyopathies hypertrophiques avoisine les 90 % avec, dans la majorité des cas, une nette amélioration clinique chez des patients restés très symptomatiques malgré un traitement médical maximal.
  • 1291949169208897_IMG_49512_HR.jpg
  • 1291949168208896_IMG_49510_HR.jpg

PAR LE Dr STEPHAN CHASSAING*

AVEC UNE prévalence de 1/500 (0,5 %) dans la population générale, les cardiomyopathies hypertrophiques sont les cardiomyopathies les plus fréquentes. Elles représentent la première cause de mort subite chez l’adulte jeune.

Parmi les cardiomyopathies hypertrophiques (CMH), 25 % sont dites obstructives (CMHO), avec un gradient intraventriculaire gauche (VG) de repos ›...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré de « vives critiques », la FMF décide de rester partenaire de la convention

hamon

Moins d'un an après avoir été signataire surprise de la convention médicale en août, la Fédération des médecins de France (FMF), réunie... 4

Cellules, ADN, exosomes, des indices dans le sang à exploiterComment le matériel tumoral circulant peut révolutionner le cancer Abonné

cancer

La détection du matériel tumoral circulant ouvre de nouvelles perspectives pour une meilleure prise en charge des cancers, plus précoce,... Commenter

Un conflit médical dégénère et jette le discrédit sur un service de dermatologieAccusations publiques, harcèlement : le CHU de Besançon dans la tourmente Abonné

besancon

Ancien chef de service de dermatologie au CHU de Besançon, le Pr Philippe Humbert a dénoncé des maltraitances présumées envers d'anciens... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter