Mieux vaudrait parler d’irritabilité - Coliques du nourrisson : le côlon pas toujours responsable

Mieux vaudrait parler d’irritabilitéColiques du nourrisson : le côlon pas toujours responsable

21.09.2010
Fréquentes et bénignes, les coliques du nourrisson touchent un grand nombre d’enfants, du monde entier, à partir de la 2e semaine de vie. Après avoir éliminé une maladie organique (allergie au lait de vache, reflux gastro-œsophagien), le médecin se doit de rassurer les parents et leur apprendre à calmer le bébé. Cette période délicate cesse spontanément vers 3-4 mois.
  • 1285234484180033_IMG_42936_HR.jpg

UNIVERSELLEMENT utilisé, le terme de « coliques du nourrisson » devrait plutôt être remplacé par le terme « irritabilité », précise le Pr Christophe Dupont, chef du service de néonatalogie et nutrition de l’hôpital Cochin-Saint Vincent de Paul, à Paris, qui ajoute : « En effet, l’enfant pleure mais la raison est difficile à trouver et le colon, à l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 21

Guérilla tarifaireC à 25 euros : les généralistes contestataires de Romillé traduits en commission paritaire Abonné

Cinq médecins de Romillé (Ille-et-Vilaine) sont convoqués aujourd'hui devant leur caisse primaire, à Rennes, pour avoir facturé leurs... Commenter

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter