Enfin des résultats positifs pour un microbicide

Enfin des résultats positifs pour un microbicide

29.07.2010

Les résultats de l'étude CAPRISA ont sans conteste constitué l'événement de la conférence. « Ils arrivent après une série d'essais sur les microbicides qui, depuis vingt ans, ont tous été des échecs, soit en raison d'une absence d'effets de protection soit même à une surcontamination », s'est réjoui le Pr Jean-François Delfraissy, directeur de l'ANRS (Agence de recherches sur le sida et les hépatites virales).

L'étude de phase IIb a été réalisée en Afrique du sud auprès de 889 femmes âgées de 18 à 40 ans qui ont été soumises à un protocole contraignant imposant l'application d'un gel microbicide contenant un anti-rétroviral, le tenofovir (à 1 %), dans les 12 heures précédant un rapport sexuel et 12 heures après. La moitié des femmes (445) ont reçu l'antirétroviral, l'autre moitié, un placebo (444).

Après 30 mois de suivi, l'incidence de l'infection à VIH était de 5,6 % dans le groupe ayant reçu l'anti-rétroviral comparée aux 9,1%  du groupe placebo. Le risque d'être infectée a diminué de 39 % voire de 54 % chez les femmes qui ont suivi régulièrement le protocole (adhésion supérieure à 80 %). Le gel s'est également montré efficace à diminuer l'incidence des infections génitales herpétiques, avec une réduction observée de 51 %.

Ces résultats restent à confirmer mais ouvrent déjà de nouvelles perspectives pour la recherche sur les microbicides et la prévention, notamment dans le sud où les femmes vivant avec le VIH sont plus nombreuses que les hommes infectés. Les femmes pourraient disposer « d'un outil susceptible de leur donner davantage de contrôle sur leur santé et sur leur vie », a souligné le Dr Julio Montaner, président de l'IAS.

Quotimed.com, le 30/07/2010

> Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter