Prise en charge des mutilations sexuelles - Savoir initier le dialogue

Prise en charge des mutilations sexuellesSavoir initier le dialogue

26.05.2010
La difficulté de la prise en charge des mutilations sexuelles réside essentiellement dans le défaut de diagnostic et la gêne à aborder un sujet encore tabou. La première consultation est l’occasion de parler, d’expliquer et d’écouter, avant de proposer une chirurgie réparatrice suivie d’un accompagnement au long cours, permettant aux femmes de se réapproprier leur sexualité, explique le Dr Pierre Foldès*, précurseur de cette prise en charge.

LA CHIRURGIE réparatrice des mutilations sexuelles, telles que l’excision, commence à se développer en France depuis quelques années. Le sujet est pourtant encore tabou, et l’accès aux femmes concernées est parfois difficile. En Afrique, où les mutilations sexuelles sont extrêmement fréquentes, les premières causes de consultations sont les complications obstétricales (fistule vésicovaginale, c...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 24

Arnaud Montebourg : « La mutuelle d'État à 10 euros n'entraînera aucune complication pour les médecins » Abonné

montebourg

L'ancien ministre veut améliorer la couverture santé des patients précaires. Entretien. 4

L’Allemagne autorise la prescription et le remboursement du cannabis à des fins médicales

cannabis

Les députés allemands ont donné leur feu vert, ce jeudi, à la prescription médicale du cannabis, mais aussi à sa délivrance en pharmacie et... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter