Chirurgie des anévrismes de l’aorte abdominale - La réparation endovasculaire à l’épreuve des études EVAR

Chirurgie des anévrismes de l’aorte abdominaleLa réparation endovasculaire à l’épreuve des études EVAR

19.05.2010
Deux vastes études britanniques, EVAR 1 et 2, ont évalué le devenir à long terme après réparation endovasculaire d’un anévrisme de l’aorte abdominale. La première étude a été réalisée chez des patients « tout venant » et la seconde chez des sujets récusés par les chirurgiens. Dans les deux cas, après un bénéfice initial indiscutable, le bénéfice à distance disparaît en termes de mortalité générale et de coûts.

LES DONNÉES relatives au pronostic à long terme des patients chez lesquels un anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) a été réparé par voie endovasculaire par opposition à la chirurgie à ciel ouvert, sont mal connues. Le registre européen EUROSTAR ne porte que sur un suivi de trois ans et les patients ont été opérés en faisant appel à des matériaux déjà...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter