Dans plusieurs maladies neurodégénératives - Des arcades bêta au cœur des fibrilles amyloïdes

Dans plusieurs maladies neurodégénérativesDes arcades bêta au cœur des fibrilles amyloïdes

06.05.2010
  • 1288034536152801_IMG_35865_HR.jpg

LES MALADIES de Parkinson, d’Alzheimer et le syndrome d’Huntington ont un point commun : l’arcade bêta. De quoi s’agit-il ? Un chercheur français, Andrey Kajava, du Centre de recherche biochimie macromoléculaire (CNRS/Universités Montpellier 1 et 2) en collaboration avec deux scientifiques américains des National Institutes of Health viennent de découvrir que ces maladies neurodégénératives ont une unité...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter