Arts/Au Louvre, la Sainte Russie - Entre Orient et Occident

Arts/Au Louvre, la Sainte RussieEntre Orient et Occident

11.03.2010
L’histoire de la sainte Russie commence avec le baptême du prince Vladimir de Kiev en 988 et s’achève avec l’arrivée de Pierre Le Grand (1682-1725), qui crée la ville de Saint-Pétersbourg et ouvre définitivement le pays sur l’Europe et sa modernité. Plus de 400 œuvres, réunies pour la première fois en France et provenant des musées russes, invitent à découvrir neuf siècles d’art sacré oscillant entre prépondérance byzantine et influence de l’Occident latin.
  • 1276106256F_600x_136870_IMG_31795_1268375048032.jpg

MARCHANDS ou guerriers, les Rous s’installent à Kiev au IX e siècle. La conversion de tout le peuple au christianisme au X e ancre le pays pour des siècles dans la tradition byzantine. La Vierge de Vladimir servira de modèle aux icônes russes. Au XII e, l’autorité se fragmente, des villes rivales apparaissent et les influences grecques et occidentales permettent une interprétation locale, les Portes d’or de la cathédrale...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 5

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... 1

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 6

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter