Faut-il légiférer sur la sécurité ? - Un méfait, une loi

Faut-il légiférer sur la sécurité ?Un méfait, une loi

11.02.2010
Harassés par un travail législatif accablant, les députés n’en ont pas moins examiné, du 9 au 11 février, un nouveau projet de loi sur la sécurité intérieure (Loppsi), qui propose de nouvelles mesures pour protéger les citoyens contre la criminalité. Le projet pose deux questions : la législation existante, si elle est correctement appliquée, n’est-elle pas suffisante ? Les nouvelles mesures sont-elles compatibles avec la liberté des innocents ?
  • 1276102935F_600x_128064_IMG_29168_1265949951224.jpg

TOUTE ACTIVITÉ humaine entraîne des fraudes. L’immense majorité des Français n’oserait même pas penser à voler ou à commettre une agression. La chasse à une délinquance et à une criminalité croissantes se traduit automatiquement par la soumission de l’ensemble de la population à une multiplication de règles contraignantes et parfois excessives. Un exemple : le couvre-feu pour les mineurs,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'instabilité chromosomique, un outil prédictif de récidive dans le cancer du poumon

chromosome

Comment exploiter en pratique l'hétérogénéité intratumorale, ce processus dynamique favorisant l'évolution du cancer et la résistance au... Commenter

PACES : les rectorats pourront recourir au tirage au sort, les étudiants s'insurgent

paces

Le tirage au sort dans les filières tendues, y compris en première année commune aux études de santé (PACES), a été acté dans une... 4

Les généralistes ont toujours le moral dans les chaussettes, selon un observatoire

moral

Si dans l'ensemble, les professionnels de santé libéraux vont un peu mieux, les généralistes demeurent inquiets pour leur avenir, selon... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter