Auto/Renault Fluence - Sous influence coréenne

Auto/Renault FluenceSous influence coréenne

07.12.2009
Pour alimenter les marchés friands de véhicules tricorps (avec malle), Renault avait deux solutions. Soit greffer un coffre à la Mégane, opération réalisée sur les générations précédentes, soit puiser dans le portefeuille du groupe, à savoir chez son partenaire coréen Samsung. C’est la seconde solution qui a prévalu.
  • 1276097862F_600x_111942_IMG_24786_1260247654221.jpg
  • 1276097863F_600x_111965_IMG_24789_1260247660377.jpg

À L’ÉVIDENCE, Renault n’a pas voulu mélanger les genres. D’où le nouveau nom de baptême. Si elle n’appartient pas stricto sensu à la famille Mégane, la Fluence, assemblée à Bursa (Turquie), s’en inspire, puisqu’elle emprunte à cette dernière son train avant (Mégane 2) et quelques autres éléments. Mais là s’arrêtent les comparaisons. Le train arrière est en effet d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter