TONNERRE - Musée Marguerite de Bourgogne et hôtel-Dieu

TONNERREMusée Marguerite de Bourgogne et hôtel-Dieu

24.06.2008

Une impressionnante salle des malades du XIIIe siècle protégée par un demi-hectare de toiture. Des reconstitutions de la vie hospitalière au XIXe siècle.

  • Hôtel-Dieu de Tonnerre
  • Tonnerre, hôtel-Dieu, salle des malades

L'hôtel-Dieu de Tonnerre est l'un des plus anciens et des plus vastes monuments hospitaliers de la France médiévale. Il fut fondé par Marguerite de Bourgogne, belle-sœur de Saint-Louis, qui se retira à Tonnerre en 1287 à l'âge de 37 ans, après la mort de son époux, Charles d'Anjou, roi de Naples et de Jérusalem. L'édifice fut achevé en 1293. La voûte lambrissée et la gigantesque charpente en forme de carène de vaisseau renversé sont en chêne. À l'origine, les 4 500 m² de toiture étaient recouverts de tuiles vernissées.

La grande salle prévue pour 40 malades faisait aussi office de chapelle tout au fond pour que les malades puissent assister à la messe de leur lit.

Au centre de la chapelle, on remarque un mausolée édifié en 1828, là où en 1308 fut enterrée la reine, dans un tombeau de cuivre et de bronze, détruit en 1793, pendant la Révolution.
Au-dessus du maître-autel de la chapelle, se dresse une « Vierge au Buisson ardent », beau spécimen de la statuaire des confins de Bourgogne et de Champagne du XIVe siècle.

Dans une sacristie latérale, se trouve une mise au tombeau du Christ de 1453, œuvre de deux sculpteurs élèves de Klaus SluterLouvois acheta en 1684 le comté de Tonnerre, ce qui explique la présence de son mausolée.

Au sol, une curiosité astronomique issue de l'idée de deux férus d'astronomie qui, au XVIIIe siècle, reprirent les calculs des moines : le gnomon ou méridienne de l'hôtel-Dieu présente la particularité de croiser une méridienne avec une courbe en forme de 8. C'est un cadran solaire horizontal : lorsque la tache lumineuse est sur la méridienne, il est midi au Soleil. Lorsqu'elle se trouve sur la courbe, il est midi à Tonnerre (16 minutes de décalage sur Greenwich).

Un musée de deux étages retrace la vie hospitalière du XIIIe au XXe siècle : la cuisine, la chapelle, un bloc opératoire de 1908, la vaisselle, la faïence, les mortiers pharmaceutiques.

Contact, renseignements, actualités

 

Dans le cadre des http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/htel-dieu-notre-dame-des-fontenilles-xiiie-sicle-tonnerre-yonne?t=Tonnerre&nb=10&p=1Journées européennes du patrimoine, visites commentées les samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013.
> M.-F. P., mis à jour le 24/08/2012 (P. T.)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’ANSES fixe de nouveaux repères pour la consommation alimentaire des adultes

ANSES

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation et du travail (ANSES) publie ce mardi un avis et un rapport qui actualisent les... 1

Les ordonnances du SML pour « soigner » les maux de Valls et Hamon

Après un « examen complet » des programmes des deux candidats arrivés en tête du premier tour de la primaire à gauche, les médecins du SML... 1

AZF, 13 novembre, Nice : les pistes pour améliorer l'accompagnement psychologique des victimes

psy

Alors que le troisième procès AZF s'ouvre ce 24 janvier, le Pr Jean-Philippe Raynaud, chef du service Psychiatrie de l'enfant et de... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter