Les Irlandais rejettent le traité de Lisbonne - Oublier Dublin

Les Irlandais rejettent le traité de LisbonneOublier Dublin

15.06.2008
L'Irlande a massivement dit « non », vendredi dernier, au traité simplifié européen. Comme ce traité était destiné à remplacer le précédent, rejeté en 2005 par la France et les Pays-Bas, l'Union européenne, avec cette rechute, sombre dans un imbroglio juridique qui risque, de nouveau, de la paralyser. Mais pourquoi, cette fois, ne pas tenter de poursuivre la construction européenne sans l'Irlande jusqu'à ce qu'elle revienne à de meilleurs sentiments ?
  • 1276168032F_Img331002.jpg

LE « NON » EXORCISE. Le « non » est rédempteur. Le « non » purifie. Quiconque a un peu observé la campagne du référendum en Irlande a assisté à un débat identique à celui des Français en 2005 : un immense conflit d'ego, au sein duquel le citoyen lambda ne pouvait acquérir un minimum d'importance s'il ne devenait pas le rouage qui bloque la machine. C'est ainsi : la dé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter