Une campagne de communication - Oser parler de son herpès

Une campagne de communicationOser parler de son herpès

16.09.2007
Un patient sur deux atteint d'herpès n'en a jamais parlé à son médecin et, parmi les plus sévèrement atteints, 30 % ne viennent pas en consultation. C'est ce que révèle une enquête menée par GlaxoSmithKline. Le laboratoire lance une campagne de communication pour répondre à ce déficit de prise en charge expliqué par la gêne et la honte suscitées par ces boutons disgracieux.
  • 1276171421F_Img280469.jpg

C'EST TOUJOURS la même histoire. Cela commence par un picotement, une vague démangeaison au contour des lèvres qui, en quelques heures, va prendre l'aspect d'une rougeur pour finalement se transformer en affreux bouton. Juste le temps nécessaire au virus pour se déplacer du ganglion nerveux où il sommeille et apparaître – le plus souvent – au beau milieu du visage. D'ailleurs, le bouton d'herpès oro-facial a la fâcheuse...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter