Les Françaises et le risque cardio-vasculaire - Les femmes ont un coeur, trop souvent ignoré

Les Françaises et le risque cardio-vasculaireLes femmes ont un coeur, trop souvent ignoré

08.03.2006
Une femme sur trois meurt d’une maladie cardio-vasculaire en France, ce qui en fait la première cause de mortalité. Les femmes ne sont pas conscientes du risque cardio-vasculaire qu’elles encourent, leur médecin non plus. L’attitude des femmes face à ces pathologies est proche de l’ignorance. C’est ce que montre un sondage qui analyse l’attitude des Françaises face au risque cardio-vasculaire.
  • 1276187054F_Img230377.jpg

«ON SAIT que la femme a un cerveau depuis peu de temps; qu’elle a un coeur, c’est encore plus récent.» La boutade lancée par le Dr Michèle Lachowsky ne vise pas la misogynie de la société, mais la méconnaissance, par les femmes et leurs médecins, du risque cardio-vasculaire de la population féminine. Les maladies cardio-vasculaires sont encore considérées comme typiquement masculines....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cellules, ADN, exosomes, des indices dans le sang à exploiterComment le matériel tumoral circulant peut révolutionner le cancer Abonné

cancer

La détection du matériel tumoral circulant ouvre de nouvelles perspectives pour une meilleure prise en charge des cancers, plus précoce,... Commenter

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Un conflit médical dégénère et jette le discrédit sur un service de dermatologieAccusations publiques, harcèlement : le CHU de Besançon dans la tourmente Abonné

besancon

Ancien chef de service de dermatologie au CHU de Besançon, le Pr Philippe Humbert a dénoncé des maltraitances présumées envers d'anciens... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter