Une addiction pas forcément pathologique

Une addiction pas forcément pathologique

09.11.2005
Le fait de regarder la télévision se situe dans le fonctionnement social normal. La moyenne est de près de 3 heures et demie par jour. La tendance à l'addiction à la télévision dans une société qui va mal ne signifie pas pour autant que l'on soit dans une psychopathologie grave, explique le Dr Jean Cottraux (Lyon)*. En revanche, on rencontre des accros à la télé, des chômeurs, notamment, qui fonctionnent dans un cycle télévision-inaction-dépression qu'il convient de rompre.

LE TERME de « nouvelles addictions » est pour une part excessif, car on sait depuis longtemps qu'existent bel et bien des troubles de dépendance autres que l'alcoolisme ou la toxicomanie. Ce qui est nouveau est la qualification en tant qu'addiction de comportements à caractère répétitif et compulsif, sans consommation de substances psychoactives.
L'addiction à la télévision, qui peut être...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Poursuivis par la députée Catherine Lemorton, trois médecins se défendent de l'avoir diffamée

lemorton

Les Drs Philippe Cuq et Xavier Gouyou-Beauchamps, responsables de l'Union des chirurgiens de France (UCDF), et Jérôme Marty, président de... 9

Essure : le comité d'experts estime qu'il n'est pas nécessaire de modifier la réglementation

essure

Les 8 experts réunis par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a conclu que « les données de la... Commenter

Tiers payant, tarifs : la CSMF accuse la caisse d'Ille-et-Vilaine d'« acharnement »

tiers

Un harcèlement administratif peut en cacher un autre. Après le bras de fer entre des généralistes de Romillé (Ille-et-Vilaine) et leur... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter