Déficits et dérapages à la Sécu : les médecins libéraux refusent toute culpabilisation

Déficits et dérapages à la Sécu : les médecins libéraux refusent toute culpabilisation

18.05.2003
Face aux déficits abyssaux de la branche maladie (9,7 milliards d'euros attendus en 2003 après un solde négatif de 6,1 milliards en 2002), les médecins libéraux font bloc, refusant de porter le chapeau de la dégradation des comptes. Alors que de nombreuses voix stigmatisent la dérive des dépenses, les professionnels appellent de leurs vœux une réforme profonde de l'assurance-maladie. Et dénoncent l'« incurie » des caisses.


Ni responsables, ni coupables.
Après la confirmation de la situation catastrophique de la branche maladie dont le déficit cumulé 2002-2003 approchera, selon la commission des comptes de la Sécurité sociale, 16 milliards d'euros (voir tableau), les syndicats de médecins libéraux ont décidé à l'unisson de prendre les devants. Et de riposter, ou du moins de s'expliquer. Avant même que les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 8

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter