Une clinique de Pau suspendue pour des dysfonctionnements « graves » mais secrets

Une clinique de Pau suspendue pour des dysfonctionnements « graves » mais secrets

23.04.2003
L'agence régionale de l'hospitalisation (ARH) d'Aquitaine a décidé de suspendre temporairement les activités de chirurgie, de chirurgie ambulatoire, ainsi que certaines activités médicales de la plus grosse clinique de Pau, la clinique Marzet appartenant au groupe Capio Santé. Seuls l'accueil des urgences et les chimio- et radiothérapies sont maintenus, jusqu'à nouvel ordre.

La décision, une première en Aquitaine, témoigne de l'importance des faits reprochés, souligne-t-on à l'agence régionale de l'hospitalisation (ARH). De « graves dysfonctionnements » auraient été constatés par une enquête locale au sein de l'établissement en question.

Les « carences relevées (...) pouvant compromettre gravement la santé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter