Médecine libérale : ce qu'il reste à faire pour métamorphoser un accord en une convention

Médecine libérale : ce qu'il reste à faire pour métamorphoser un accord en une convention

16.01.2003
Les caisses d'assurance-maladie et les syndicats médicaux ont dix semaines pour remplir la coquille de l'accord du 10 janvier. La course contre la montre commence, qui prendra souvent des allures de saut d'obstacles : l'élaboration des différents niveaux de consultations, la définition des nouveaux espaces de liberté tarifaire, mais aussi la mise au point des contrats de santé publique sont autant de sujets susceptibles de fâcher et sur lesquels les partenaires conventionnels devront pourtant s'entendre avant le 31 mars.
  • 1276296766F_Img111276.jpg

Caisses et syndicats de médecins libéraux se retrouvent aujourd'hui à la CNAM (Caisse nationale d'assurance-maladie) pour une entrevue très informelle au cours de laquelle ils devraient en particulier fixer le planning des prochaines réunions conventionnelles. Des rendez-vous qui permettront, d'ici au 31 mars, de transformer en convention l'accord du 10 janvier.

La tâche est immense car, comme le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 16

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter