Peut-on encore accélérer l'accès aux nouvelles molécules anti-SIDA ?

Peut-on encore accélérer l'accès aux nouvelles molécules anti-SIDA ?

04.04.2002
Les associations de lutte contre le SIDA regroupées dans le collectif TRT-5, se mobilisent autour du problème de l'échec thérapeutique. Lors d'une journée de réflexion organisée sur ce sujet au ministère de la Santé, les militants ont en particulier demandé le raccourcissement du délai de mise à disposition des nouvelles molécules.

La question des échecs thérapeutiques est préoccupante en soi. Et elle l'est d'autant plus qu'elle se mesure par rapport au succès global que les molécules disponibles depuis quelques années ont permis d'obtenir dans les pays occidentaux. De manière très compréhensible, les patients en échec se perçoivent comme sacrifiés et veulent que se reproduise pour eux le « miracle »...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter