Un entretien avec le président du Syndicat national de l'industrie - « Le gouvernement nous envoie un message clair : licenciez », déclare Jean-Jacques Bertrand

Un entretien avec le président du Syndicat national de l'industrie « Le gouvernement nous envoie un message clair : licenciez », déclare Jean-Jacques Bertrand

30.09.2001
Réagissant vivement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale, qui prévoit notamment un taux de progression maximal de 3 % en 2002 du chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique, tout en alourdissant les taxes sur la promotion, Jean-Jacques Bertrand, président du SNIP, estime, dans l'entretien que « le Quotidien » publie aujourd'hui, que les pouvoirs publics restent figés sur leurs principes, sans s'interroger sur les besoins médicaux des Français et leurs attentes. Le gouvernement, dit-il, nous envoie clairement un message : licenciez.
  • 1276511927F_Img72739.jpg

LE QUOTIDIEN
Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale fixe à 3 %, comme l'an dernier, la progression du chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique en 2002. Au-delà, les laboratoires seront financièrement sanctionnés. Quelle est la réaction du président du SNIP ?
JEAN-JACQUES BERTRAND

Rien n'a changé. Le même système d'inspiration comptable...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter