Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Creutzfeldt-Jakob refait surface en France

 11/06/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

Un nouveau cas du variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ), la forme humaine de la maladie de la vache folle, a été signalé en France, portant le total à 26 cas répertoriés depuis 1996, selon le dernier point du réseau national de surveillance de la maladie. Il s’agit du premier cas signalé depuis trois ans en France.

Le vMCJ, forme humaine de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), est lié à l’ingestion de produits bovins contaminés, comme la cervelle. Sur ces 26 cas de nvMCJ (12 hommes, 14 femmes) certains ou probables identifiés en France, tous sont décédés à ce jour, excepté le dernier cas.

Les derniers décès remontent à 2009

Les 25 décès sont intervenus en 1996 (1 cas), 2000 (1 cas), 2001 (1 cas), 2002 (3 cas), 2004 (2 cas), 2005 (6 cas) en 2006 (6 cas), 2007 (3 cas) et 2009 (2 cas). La médiane des âges lors du décès ou du diagnostic est de 37 ans (entre 19 et 58 ans). Parmi eux, huit patients résidaient en Ile-de-France et 18 en province. Une des victimes avait séjourné très régulièrement au Royaume-Uni pendant une dizaine d’années à partir de 1987.

La Grande-Bretagne, où est apparue l’épidémie de la vache folle, compte, selon les derniers chiffres arrêtés au 11 juin, un total de 176 cas du nouveau variant, tous décédés.

› S. H. (avec AFP)

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité

bloc_bledina_accueil-v2.png

bloc_accueil-v6.png

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

ROSP : êtes-vous satisfait(e) de la prime 2013 ?

eFMC

InsulinothÉrapie
du diabÈte de type 2
Par le Pr Denis RACCAH

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.