Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Bisphénol A : la France demande un classement européen plus sévère

 28/09/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) propose, au niveau européen, un classement plus sévère du bisphénol A en tant que « toxique pour la reproduction ».

Depuis 2002, le bisphénol A fait l’objet d’un classement européen harmonisé comme « toxique pour la reproduction suspecté ». Or, à la lumière des nombreuses études publiées depuis 2002, le dossier français propose de classer le bisphénol A comme toxique pour la reproduction pour l’homme sur la base des effets sur la fertilité et le système reproducteur mâle et femelle observés chez l’animal et corroborés par des études épidémiologiques, chez l’être humain. L’ANSES propose de considérer un classement en catégorie 1A, « en fonction de la façon dont les incertitudes sur les données humaines sont interprétées ».

Cette proposition de révision, soumise au Comité d’évaluation des risques de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), fera l’objet d’une publication sur le site Internet de l’agence, en vue d’une consultation publique. Celle-ci ne devrait pas intervenir avant le début de l’année 2013.

L’Assemblée nationale française a voté pour l’élargissement de l’interdiction du BPA dans tous les contenants alimentaires (il est actuellement interdit dans les biberons). La proposition de loi, que soutient le gouvernement, devrait passer le mois prochain au Sénat.

› S. H.

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité

bloc_bledina_accueil-v2.png

bloc_accueil-questionflash-v2.png

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

Fallait-il créer un secrétariat d'État à la Santé ?

eFMC

InsulinothÉrapie
du diabÈte de type 2
Par le Pr Denis RACCAH

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.