Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Législatives : les usagers font « leur » loi

 25/05/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS, usagers), déplorant l’absence de débat sur les conditions d’accès aux soins pendant la campagne présidentielle, veut marquer le coup à l’occasion des élections législatives.

Avec l’élaboration d’une « proposition de loi pour la santé des populations », le CISS rappelle que « les usagers n’entendent pas être la variable d’ajustement des politiques de santé ».

En intégrant les patients aux décisions de santé, le CISS souhaite apporter aux décideurs « une compréhension plus fine » de « la démocratie sanitaire ».

Soulignant que « le renouvellement de la loi de santé publique est resté en plan depuis 2009 », les usagers proposent un aménagement législatif articulé autour de quatre axes : sauvegarde de l’assurance-maladie et des conditions de l’accès aux soins ; orientations et outils de la politique nationale de santé ; promotion de la santé des populations et à accompagnement des patients ; renforcement de la démocratie sanitaire.

› A.B.-I.

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

En vacances, parvenez-vous à échapper aux sollicitations médicales ?

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Phlippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.