Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Un cas de vache folle aux États-Unis : les autorités sanitaires se veulent rassurantes

 27/04/2012
  Imprimer  Envoyer par email
 

L’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a indiqué dans un communiqué être « confiante dans l’efficacité des garde-fous existants pour empêcher la propagation de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) par les aliments destinés au bétail ». Le ministère de l’Agriculture américain (USDA) a pour sa part confirmé le cas détecté sur une vache laitière du centre de la Californie et a affirmé qu’à « aucun moment (la vache) n’a présenté un danger pour la chaîne alimentaire ou la santé publique », l’animal n’étant pas destiné à la boucherie ou à être utilisé pour produire des farines pour le bétail.

La FDA rappelle aussi que toutes les études scientifiques indiquent que l’ESB ne peut pas se transmettre par le lait des vaches. Depuis l’annonce du cas, certains pays comme la Corée du Sud a annoncé une suspension de la vente de bœuf en provenance des États-Unis. L’Union européenne n’envisage pas de restrictions particulières après la détection « du premier cas de vache folle aux États-Unis en six ans », a précisé la Commission européenne.

En France, depuis juillet 2011, tous les bovins de plus de 72 mois entrant dans la chaîne alimentaire subissaient un test rapide de détection de l’ESB. Depuis 1991, 1020 cas d’ESB ont été confirmés en France dont 3 en 2011.

› Dr L. A.

 
Commenter
 

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 
Publicité

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

En vacances, parvenez-vous à échapper aux sollicitations médicales ?

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Phlippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.