Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Séjours non justifiés à l'hôpital : « Le Parisien » en remet une couche

 
  Imprimer  Envoyer par email
 

Un lit de court séjour sur 10 est occupé de manière inadéquate, accuse ce vendredi « Le Parisien », reprenant des chiffres publiés il y a 6 mois par le ministère de la Santé et posant la question de la responsabilité des médecins de ville.

Dans son édition datée de ce vendredi, « Le Parisien-Aujourd'hui en France » consacre un grand dossier à, ainsi que le résume son titre, « Ces malades qui sont "coincés" dans les hôpitaux ».

Les statistiques citées par le journal – 10 % de lits de MCO occupés de manière inadéquate à l'hôpital – proviennent en fait d'une enquête lancée il y a deux ans par la Direction générale de l'organisation des soins (DGOS, au ministère de la Santé) et dont « le Quotidien du Médecin » a rendu public les résultats à l'automne dernier.

L'étude affinait le constat en discernant les lits de médecine, dont le taux d'inadéquation atteignait 17,5 % de ceux de chirurgie – mal occupés à 5 %. Elle mesurait l'impact financier de l'ensemble des séjours impropres : plus de 2 millards d'euros.

« Le Parisien » complète ces chiffres par les témoignage d'un médecin et d'une patiente, et par une interview du président de la Fédération hospitalière de France (FHF). Frédéric Valletoux y déplore le « gouffre financier » que représentent les quelque 25000 patients qui se retrouvent en court séjour alors qu'ils devraient être ailleurs – en SSR, à domicile ou bien en EHPAD.

La faute aux médecins de ville ?

Au détour du dossier, la question de la responsabilité des médecins libéraux dans l'encombrement des lits hospitaliers est posée. « Le Parisien », donnant la parole sur le sujet au Dr André Deseur (CNOM), écrit : « Les médecins de ville, pointés du doigt par les praticiens hospitaliers, ne s'estiment pas responsables des journées d'hospitalisation inadéquates. Et cela même s'ils orientent parfois vers les urgences des patients qui auraient été plus à leur place [dans des EHPAD ou des centres pour personnes âgées dépendantes]. »

> K. P.

 
Les Commentaires | 4 commentaires
 
Le 07/05/2012 à 08h37
Profession : Médecin
« C'est sans doute en facilitant l' acces aux EHPAD et aux services de gériatrie en augmentant leur nombre de place, qu'on soulagerait les urgences, pas en rejetant la "faute" sur les uns ou les autres. »
Le 30/04/2012 à 04h21
Profession : Médecin
« Restons sérieux ! Une diminution de 10% des séjours diminuerait-elle le coût de fonctionnement des hôpitaux de 2 milliards d'euros ? Pas du tout, ce qui compte c'est le fonctionnement de la structure, pas les séjours individuels. Alors pourquoi cette enquête ? Sans doute pour donner du travail aux enquêteurs du ministère. Et justifier qu'il y a 100.000 fonctionnaires de la santé pour 200.000 médecins en France. »
Le 28/04/2012 à 11h53
Profession : Médecin
« A la SNCF, il y a plein de loco et de wagons qui devraient rouler (et être productifs) mais qui sont à l'arrêt. A la justice, il y a un nombre considérable de dossiers qui devraient être transférés ou réglés mais qui ne le sont pas faute de temps ou de moyens. Et à la DGOS, il y a des gens qui font des enquêtes dont les conclusions sont connues depuis perpet' par les Hommes et Femmes du terrain. Et si on connaissait par faire des économies en supprimant ces inutiles ? »
Le 27/04/2012 à 19h06
« Qu'est-ce-qu'on fait? On supprime la médecine de ville, ou on équipe les hôpitaux de lits éjectables? - Profession : médecin. »

Publier un nouveau commentaire

Vous devez être inscrit pour commenter cet article et réagir à un commentaire.
 
 

Dossiers

Du 30 août au 3 septembre Congrès ESC 2014

CONGRÈS HEBDO Congrès ESC 2013

Vies de médecin Portraits

HISTOIRES COURTES Les pieds d'Hélène

Publicité
 
Publicité

cap allergies

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

Êtes-vous satisfait(e) de la reconduction de Touraine à la Santé ?

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.