Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Comment rationaliser le recours au système de santé ?

Moins d’urgences hospitalières : les professionnels ont des idées

Le débat sur la « médecine de parcours » prend de l’ampleur. Pour rationaliser l’accès aux soins hospitaliers, la coordination des acteurs et des structures est érigée en priorité. Le désengorgement des urgences fait partie des objectifs majeurs comme l’ont montré les universités d’été de la performance en santé, à Strasbourg.

EN ACCORDANT fin août son premier déplacement après les vacances au SAMU de Paris, la ministre de la Santé Marisol Touraine avait adressé un signal. La « réorganisation  » des urgences en France est l’un des chantiers à venir. Au prétexte d’un coup de chaud caniculaire, la ministre a annoncé aux médecins urgentistes vouloir « engager la réflexion pour mettre en place des mesures (...) à la fois (…)

Abonnés | 13/09/2012  (653 mots)

Accès immédiat

L'article 1,35 €/appel + 0,34 € min. paiement audiotel >>
Composez le 08 99 65 95 74 sur votre téléphone
Pack 20 articles 15€ paiement sécurisé CB >>
 
 
Les Commentaires | 1 commentaires
 

Vous devez être abonné pour commenter cet article et consulter les commentaires.

 
 

Article(s) associé(s)

Publicité
 
Publicité

bloc_bledina_accueil-v2.png

bloc_accueil-questionflash-v2.png

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

Fallait-il créer un secrétariat d'État à la Santé ?

eFMC

InsulinothÉrapie
du diabÈte de type 2
Par le Pr Denis RACCAH

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.