Le quotidien du médecin en page d'accueil | Le Quotidien en favoris | Toute l'actu | Aide | Flux RSS

 

Les officines rémunérées pour le suivi des patients sous AVK

Le paiement à la performance des pharmaciens divise les médecins

À compter du 1er janvier 2013, les officines disposeront d’un forfait annuel de 40 euros par patient pour le suivi des patients sous AVK. Si les pharmaciens se félicitent du dispositif adopté dans leur nouvelle convention, de nombreux syndicats de médecins l’estiment trop avantageuse. La CSMF se montre en revanche favorable à ce type de coopération et juge « inappropriée » la polémique.

LA NOUVELLE CONVENTION pharmaceutique, signée le 4 avril dernier par l’assurance-maladie et trois syndicats (FSPF, l’USPO et l’UNPF), met en musique les nouvelles missions du pharmacien prévues par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST). Une disposition a particulièrement retenu l’attention du corps médical : le suivi spécifique des patients sous anti coagulants, qui doit entrer en (…)

Abonnés | 18/04/2012  (873 mots)

Accès immédiat

L'article 1,35 €/appel + 0,34 € min. paiement audiotel >>
Composez le 08 99 65 95 74 sur votre téléphone
Pack 20 articles 15€ >>
 
 
Les Commentaires | 1 commentaires
 

Vous devez être abonné pour commenter cet article et consulter les commentaires.

 
 

Dossiers

Du 30 août au 3 septembre Congrès ESC 2014

HISTOIRES COURTES Les pieds d'Hélène

Vies de médecin Portraits

INTERNATIONAL La santé au Brésil

Publicité
 
Publicité

cap allergies

Objectif Installation

Histoire courte


Publicité

Application du Quotidien du MÉdecin

Spécial médecin

i-Congrès médical
Les congrès médicaux à ne pas manquer ...
> Découvrir l’application

 

pave-permanent-v2c.jpg

Enquête Flash

Êtes-vous satisfait(e) de la reconduction de Touraine à la Santé ?

eFMC

 
 
ALCOOL ET ASSOCIéS
 
Par le Dr Philippe CASTERA

L'Annuaire des DUDIU

 
carte-loisirs.png
Publicité
 
Publicité
Afin de vous garantir un service optimal, le Quotidien du Médecin collecte des données personnelles vous concernant. Ces données font l’objet d’un traitement informatisé déclaré auprès de la CNIL. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d'accès, de rectification et de suppression, pour motifs légitimes, sur ces informations. Sauf opposition préalable de votre part, ces données sont également utilisées afin de vous faire profiter des offres dédiées du Quotidien du Médecin et de ses Partenaires.